Comment générer des sous-titres automatiquement en ligne ?

sous-titres

Sur les différents réseaux sociaux et les sites web, la consommation de contenus audiovisuels connait un énorme boom. De plus en plus, l’usage est au sous-titrage des vidéos. De fonction additionnelle, cette pratique est devenue presque une norme pour tous les gestionnaires désireux de rendre leur partage d’informations accessibles. Par conséquent, si vous désirez vous rapprocher de votre auditoire et internationaliser du contenu, vous devez penser à insérer des sous-titres.

Pour ce faire, il fallait traditionnellement commanditer une agence spécialisée. Généralement, le service est loin d’être abordable. Aujourd’hui, avec l’évolution de la technologie, la donne a profondément changé. On peut générer des sous titres automatiquement avec un résultat qualitatif. Vous avez bien entendu. Pour les plus sceptiques, ces quelques lignes feront évanouir le moindre doute subsistant. Et qui sait, c’est la solution que vous recherchiez depuis un bon moment.

L’enjeu actuel du sous-titrage

Plusieurs grandes plateformes dont le pilier est le partage de contenus (images, vidéos, audios, podcasts) ont compris l’enjeu du sous-titrage. En effet, les internautes consommeraient très souvent leurs vidéos sans l’audio. C’est le cas pour le particulier qui désire comprendre l’essentiel de l’élément sans directement cliquer dessus. Avec cette nouvelle mode du « minimalisme » dans le domaine du digital, on souhaite amener l’internaute vers l’essentiel, l’utile et éviter toute démarche superflue. Dans cette même logique, les réseaux sociaux ont mis récemment en avant un système autoplay. Il s’agit de démarrer la vidéo sans le son pour permettre à l’internaute de décider si le contenu l’intéresse. Clairement, le sous titrage automatique ou pas est une conséquence logique à toutes ces évolutions dans le sens du « User Experience ».

La solution gratuite des hébergeurs de vidéos

Heureusement, la plupart des plateformes de contenus n’ont pas tardé à fournir la réponse adéquate. Aujourd’hui, elles fournissent des interfaces gratuites pour proposer un sous titrage automatique. Le principal avantage est la gratuité de la solution. Pour un débutant et sans un fond conséquent à consacrer à un sous-titrage par une agence, l’option parfaite. Cependant, qui dit gratuit, dit résultat pas nécessairement de qualité. Et c’est le cas. Il est vrai qu’il est possible de personnaliser les textes produits automatiquement, mais c’est un travail fastidieux tant les corrections peuvent être importantes. Par ailleurs, cette option non payante proposée par ces différentes plateformes est destinée à ceux qui veulent y stocker ou publier leur contenu.

En effet, une fois votre vidéo uploader sur ces plateformes de contenus numériques, il faut patienter pour que soit généré le sous-titrage. Il faudra également notifier la langue parlée dans le fichier multimédia. Le tour est joué et vous avez ensuite la possibilité de modifier les sous-titres. Ces modifications peuvent concerner aussi le timecode qui définit la durée d’un sous-titre. Pour un sous-titrage plus efficace avec des fonctionnalités avancées, vous pouvez vous tourner vers un logiciel professionnel plus spécialisé.

Du logiciel manuel au logiciel de sous titrage automatique avancé

Il existe sur le marché différents logiciels pour réaliser un sous-titrage, de l’open-source aux versions payantes. Mais à une époque, les solutions manuelles ont dominé le marché. Habituellement utilisées par les professionnels, elles permettaient d’éditer manuellement les sous-titres. En général, leur interface se répartit en trois zones. Une pour visionner la vidéo, une autre constituée de la piste audio. La dernière partie permettait quant à elle de saisir les sous-titres. Le principe restait simple quoique fastidieux. Il suffisait d’écouter la vidéo sur une durée déterminée et courte, d’entrer le texte et de définir à la fin la plage audio à laquelle il s’applique. Par la suite, vous pouvez générer automatiquement le fichier srt intégrable à votre vidéo. Il faut reconnaitre que le processus demande assez de temps surtout quand la vidéo à éditer est très longue.

Peu à peu, on est passé à des solutions moins énergivores et d’autant plus efficaces. À quel point ? vous serez surpris par les prouesses technologiques du moment.

  • La gestion avancée de la ponctuation : Les transcriptions automatiques ne se limitent pas à une génération brute de ce qui est dit dans la vidéo. L’ensemble est ponctué de façon efficace avec des virgules, des points d’interrogation et autres ;
  • Division cohérente du sous-titrage avec possibilité d’effectuer des modifications ;
  • Utilisation d’un dictionnaire personnalisé si dans votre vidéo, certains mots non conventionnels sont utilisés
  • Statistiques du sous-titrage (CPS) pour maintenir une bonne lisibilité ;

Le panel des fonctionnalités ne s’arrête pas là. Avec les logiciels plus complets, le sous-titrage peut se réaliser automatiquement dans plusieurs langues : le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, l’italien, le suédois, etc. Vous pouvez ensuite traduire un sous titrage automatique d’une langue à une autre sans le moindre effort de traduction personnelle supplémentaire. Pour les professionnels, vous pouvez utiliser directement l’API sur un autre site web ou une application ou même e gérer vos équipes pour un travail collaboratif sur de grands volumes.

Pourquoi sous-titrer ?

Le premier avantage de sous-titrer vos contenus vidéos est d’accéder à un plus large public. On a tendance à oublier, mais les malentendants constituent une importante part de la population des internautes. Écouter des vidéos sans sous-titre est un obstacle supplémentaire qu’ils doivent surmonter. Avec les bons codes couleur, vous pouvez passer facilement votre information à un plus large public.

C’est aussi une bonne pratique de sous-titrer pour s’adapter aux récentes améliorations sur les réseaux sociaux ou les hébergeurs de vidéos où l’autoplay déclenche la vidéo sans l’audio. Dans la même logique, l’internationalisation de vos contenus doit vous pousser vers la réalisation de sous-titrage.

Avec la possibilité de sous-titrage automatique qui s’est aujourd’hui totalement démocratisée, plus rien ne vous empêche d’adopter cette bonne habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *