La résistance et l’abolition de la peine de mort en Iran

peine de mort en Iran

Actuellement, le peuple irannien est dans une situation très difficile. Car ils sont toujours menacés par la loi qui ne respecte pas le droit humain. La souffrance, les inquiètudes, l’insécurité et la peur sont généralement des émotions les plus fréquentes de parents depuis que la peine de mort à l’Iran existe. Maryam Rajavi, la femme qui lutte contre le régime de mollahs de changer la vie du peuple iranien et leur mène à la démocratie.

Qu’est ce que la résistance et l’abolition de la peine de mort?

La resistance iranienne et l’abolition de la peine de mort sont des programmes des opposants iraniens dirrigés par maryam rajavi. C’est une politicienne qui lance des appels à la population iranienne de soutenir et de lutter contre la République Islamique d’Iran. Maryam Rajavi veut changer le régime iranien en démocratie. Cela veut dire qu’elle réclame la liberté du peuple iranien.

Conseil National de la Resistance Iranienne ou CNRI : La résistance iranienne est composée de groupes de cinq oppositions dont la majorité sont presque des femmes. Puisque la CNRI adopte l’égalité de sexes, la liberté d’expression et le droit de l’homme. Les composantes de la resistance iranienne remplissent des démocraticiens pour soutenir leurs programmes.

Les raisons de la résistance et l’abolition de la peine de mort en Iran.

1. Execution en publique: pour les mollahs, l’infraction de la drogue est une grave crime. C’est pour cela que beaucoup de jeunes ou âgés sont executés en publique aux yeux de leur famille. Tout ce qui concerne la drogue même ceux qui sont déclarés innocents, les mollahs violent le droit naturel et le droit inaliénable. Les mollahs leur ôtent la vie pour leur plaisir.

2. La vengeance : maryam rajavi est décidée depuis 1933 pour venger la mort de ses deux sœurs qui ont été violemment massacrées. Elle a pour but d’unir toutes les femmes pour soutenir son opposition. Beaucoup sont comme elle, les familles des gens exécutés. Le peuple iranien ont la haine, la colère, la vengeance envers les mollahs pour leur dictature.

3. Différentes punitions selon la loi de République Islamique : d’abord, la torture est leur spécialité. Toute la torture est inclue la dedans. Ensuite, la violence qui provoque la colère du peuple iranien. Enfin, l’exécution en publique des coupables qui sont condamnés à une mort atroce. Leurs têtes sont pendues ou ils sont fusillés un par un.

Les objectifs de la résistance et l’abolition de la peine de mort.

1. Démocratie: pour abolir la peine de mort, maryam rajavi veut faire regner la démocratie. Pour la liberté de chaque individu, elle fait cette révolution avec l’aide de la Comité National de la Résistance Iranienne.

2. Changer la forme d’exécution : maryam rajavi vise la dimunition totale de la forme de la peine de mort. Elle veut que chacun ait le droit de se défendre, d’avoir un avocat et d’être respecté quand il y a une présomption d’innocence.

3. Une justice indépendante pour la population iranienne : la resistance iranienne veut établir une justice indépendante pour une image d’égalité, de droit et du bonheur du peuple iranien.

4. La lance des appels à travers le monde entier : la peine iranienne est une discrimination inacceptable pour un peuple. C’est pour cela que maryam rajavi veut que le monde sache la situation dans son pays pour que tout le monde sache la vérité. Elle aime bien que la résistance est soutenu par tout le monde pour avoir la victoire.

5. Action internationale : il existe des rassemblements des iraniens qui sont à l’étranger pour faire une action d’épreuve de l’abolition de la peine de mort en Iran. Comme par exemple, quelques iraniens font des mimes qui montrent la pendaison et l’execution de peine de mort.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *