Le bambou est-il un matériau écologique ?

Le bambou

Le bambou, en majorité issue des Amériques et d’Asie, sert à fabriquer divers objets. Grâce sa caractéristique singulière,  le bambou est un matériau au top des choix. Il se distingue par sa souplesse, légèreté, solidité et sa vitesse de croissance. Considéré comme matériau écologique, plusieurs produits réutilisables sont conçus à base de bambou.

Le bambou : un matériau écologique au service de l’agriculture régénérative

Le bambou existe en 1 300 espèces différentes. Son utilisation de bambou procure de nombreux avantages. Pour commencer, le bambou restaure le sol, et en assure ainsi la continuité de la fertilité. Après la récolte du bambou, la terre demeure intacte. Cette plante garantit la pérennité de la culture. Elle élimine les toxines dans les entrailles du sol. Pour préserver l’état du champ, la culture doit nourrir le sol. Le bambou y apporte de l’oxygène pour en améliorer la qualité.

Par ailleurs, le bambou est pratiqué comme agriculture régénérative. Les cultivateurs et les scientifiques considèrent ce type culture comme une mode de production soucieuse de l’avenir. Le bambou optimise ainsi l’exploitation du sol sur le long terme. La culture de bambou joue en faveur du développement durable et la protection de l’environnement. La maison du bambou utilise ce matériau pour fabriquer divers objets écologiques. Pour plus en savoir plus, cliquez sur lamaisondubambou.com

Le bambou : un participant actif à la rétention de gaz à effet de serre

Le bambou contribue massivement à la lutte contre l’effet de serre. Il absorbe un volume important de dioxyde de carbone, jusqu’à 5 fois plus que les autres arbres ou les autres cultures. Il produit ainsi 35% d’oxygène additionnel.

Toute l’année, la couleur du bambou reste verte. De ce fait, la photosynthèse excède considérablement les autres végétaux. Selon le type de culture et l’espèce, un hectare de forêt de bambou peut absorber plus de 60 tonnes de dioxyde de carbone. La rétention de CO2 par le bambou est 30 fois plus importante que les autres plantes.

Le bambou se caractérise par sa légèreté. La manutention et le maniement du bambou sont faciles. Lors du transport de l’arbre, l’émission de CO2 est réduite. Le bambou est sollicité dans la fabrication de divers objets. Il limite l’érosion. Cet arbre capte plus de carbone que les autres arbres feuillés. Fort de ces qualités, le bambou est un choix à prioriser. La culture du bambou peut se faire sans herbicide, pesticide ou fertilisant. Ces produits chimiques déprécient l’état du sol. Certains objets à base de bambou sont jetables. Le bambou combine donc la célérité de croissance et l’écologie, alors que la vitesse de croissance et l’impact écologique sont un dilemme permanent pour les autres cultures.

Objet en bambou : une variété de produits écologiques

En termes de vie, le matériel en bambou est compostable. Le produit en bambou est réutilisable, leur recyclage n’engage aucun coût. Le bambou est une plante multifonction, qui peut être utilisée à plusieurs fins. A côté de son caractère écologique, le bambou est aussi un matériau rigide, léger et souple. L’objet en bambou dispose d’une qualité maximale.

Le bambou devient très utilisé dans la construction des infrastructures et des bâtiments. La maison en bambou dispose d’une solidité et d’un rendu particulier. Le bambou est une excellente matière pour fabriquer des toits, parquets ou poutres. Le bambou est plus résistant que le bois et l’acier. Dans le secteur de la construction, le bambou est plus écologique que les autres matériaux. Toutefois, certaines variétés sont combinées avec des produits chimiques. Même si le bambou garde sa propriété écologique, le produit ajouté peut le dégénérer.

Désormais, la majeure partie des ustensiles de la vie courante sont en bambou. C’est le cas de la brosse à dents en bambou et l’oriculi. Le remplacement des ustensiles quotidiens par des outils en bambou permet de réduire le déchet toxique usuel. Du fait de sa capacité de rétention, le bambou sert à fabriquer des charbons actifs. Ces derniers purifient l’eau du robinet.

Dans le secteur du textile, le bambou est également très utilisé. Plusieurs vêtements sont faits de bambou, ainsi que la serviette hygiénique en bambou, qui est lavable et réutilisable. Ces produits sont écologiques et naturels. Il sert également dans le milieu artistique, comme les papiers et pinceaux à base de bambou, ou certains instruments de musique.

Objet en bambou certifié conforme aux normes écologiques

La qualité du bambou peut être évaluée suivant des critères bien définis. D’abord, l’origine du bambou est prise en compte. Les labels de qualité certifient le bambou selon la norme du commerce équitable et écologique, en se référant à l’exigence économique, environnementale et sociale.

L’achat des objets en bambou est une participation importante dans la préservation de l’environnement. Ce matériau respecte le concept du zéro déchet. La culture du bambou est facile, car il pousse avec une vitesse phénoménale de croissance. Même sans engrais, les bambou peuvent grandir d’un mètre par jour, ce qui rend la culture du bambou très pratique. En définitive, le bambou est une bonne alternative au bois. A côté des autres matières premières, le bambou est une plante très écologique. Ce matériau peut aussi remplacer le plastique et les métaux.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *