Ce fameux hoverboard peut-il être utilisé sur le trottoir ?

Vous avez sans doute déjà croisé cette petite planche équipée de deux roues. Les adolescents sont très friands de ce moyen de locomotion qui peut être rythmé par quelques règles. Il est donc judicieux d’étudier la loi pour ne pas être la cible d’une éventuelle amende. 

Le trottoir n’est pas compatible avec un tel engin roulant

En vous dirigeant sur hoverboard-pas-cher.fr, vous trouverez facilement un hoverboard à la hauteur de vos attentes. Plusieurs couleurs sont disponibles et vous pourrez également cibler les appareils dotés d’une autonomie optimisée. C’est un moyen de locomotion qui rencontre un franc succès chez les adultes, mais surtout chez les adolescents. Vous avez sans doute croisé ces petits bolides sur le trottoir, mais ont-ils le droit de circuler aux côtés des piétons ?

Les deux-roues doivent se déplacer uniquement sur les pistes cyclables

En étudiant la loi, vous constaterez rapidement que les autorités compétentes ne veulent pas voir les hoverboard sur les trottoirs. Ils sont finalement considérés comme des deux roues, vous devrez donc vous déplacer sur les pistes cyclables comme c’est le cas pour les vélos classiques, électriques ou encore les gyropodes. Pour comprendre cette décision, il suffit de se focaliser sur le fonctionnement de ces engins. Les trottoirs sont réservés aux habitants, et même aux appareils qui ne dépassent pas 6 km/h

Certains enfin peuvent se déplacer à une vitesse conséquente de 50 km/h

Si vous respectez cette vitesse, vous échapperez à l’amende, mais, attention, certains hoverboard ont la possibilité de se déplacer très rapidement. Les engins roulants personnels sont susceptibles d’atteindre 50 km/h, soit la limitation identifiée dans une ville. C’est pour cette raison que le trottoir est interdit, il sera préférable de se focaliser sur la piste cyclable. Dans le cas contraire, les forces de l’ordre pourraient effectuer un rappel à l’ordre très onéreux avec une belle amende.