Déménager : un jeu d’enfants

Espace trop petit, habitation non fonctionnelle, tribu qui s’agrandie, études dans une autre ville loin du cocon familial ou encore mutation, envie de changer de quartier tout simplement, les décisions de quitter son logement sont légions. Mais voilà de l’envie à la réalité des faits, déménager peut devenir un casse-tête voire devenir très vite un véritable cauchemar. Certes déménager, c’est un métier. Avec une bonne organisation, en analysant les paramètres essentiels, cela peut être vécu de manière sereine le jour J. Pourquoi s’en priver ?!

Préparer ses cartons, emballer ses affaires avec méthode et minutie

Emballer, c’est la mission principale du déménagement qui se respecte. Pour cela, il est nécessaire d’avoir des cartons. Il en existe de toutes les tailles, de toutes les caractéristiques pour ranger délicatement, consciencieusement et en toute sécurité la vaisselle, les livres mais aussi bien les vêtements par exemple. Bien sûr, ce n’est pas indispensable. Avec du papier bulle, un rouleau de scotch et des cartons jetés par les supermarchés et les commerces, l’affaire est dans le sac. Et, pour éviter la casse et optimiser le déballage mais surtout le rangement, un bon marqueur pour identifier les cartons du genre « chambre Léa – jouets » ou encore « SDB – hygiène ».

Accomplir les modalités de déménagement

Qui dit déménager dit faire appel à des déménageurs professionnels. Que nenni, cette étape n’est pas indispensable. D’autant plus, si l’on est étudiant ou que l’on ne dispose pas de grands moyens, le montant du devis peut alourdir la facture. Alors, pour se sortir de cette situation, rien de tel que de faire appel à son réseau, ses amis et sa famille qui moyennant un apéro voire un brunch se feront un plaisir de vous venir en aide. Dans tous les cas, il est toujours possible via une plateforme comme Stootie de trouver des gros bras indispensables à moindre coût à côté de chez soi.

Planifier le déménagement

Prévoir à l’avance son déménagement facilite la mise en carton des affaires. Rien de tel que de commencer en amont par ranger les affaires d’hiver si l’on déménage en été par exemple. A l’approche du jour J, le stress aidant, on peut vite se sentir déborder et s’emmêler les pinceaux.

En outre, en s’y prenant en amont, cela permet de faire le vide. Rien de tel qu’un déménagement pour désencombrer et se séparer du superflu. Un bon tri pour jeter ce qui n’est pas réparable, vendre ce que l’on ne souhaite plus lors d’un vide-grenier ou encore de donner à des œuvres caritatives ce qui est tombé en disgrâce.

Effectuer les formalités administratives d’usage

Déménager est synonyme de paperasse. De nombreuses formalités sont à faire. Alors pour éviter qu’elles ne deviennent monstrueuses, mieux vaut veiller au grain.

Pour cela, il convient d’effectuer les démarches liées au changement d’adresse, de procéder au transfert administratif et de résilier tous les contrats liés aux compteurs. Ces démarches sont d’ailleurs simplifiées car elles peuvent se faire en ligne.

En tant que locataire, il convient également de faire l’état des lieux de sortie et pour les futurs ex-propriétaires de demander un arrêté de compte de charges dans le cas d’une copropriété.

Ensuite, ne pas oublier la scolaritécrèche, nourrice, centre de loisirs, collège par exemple – des enfants. Sans oublier de prévenir les organismes administratifs – CAF, CPAM, caisse de retraite, assurance, banque, complémentaire santé, service des impôts, employeur notamment – du changement d’adresse.

Pour ceux qui détiennent des animaux domestiques de compagnie, mieux vaut également mettre à jour le fichier national d’identification des carnivores domestiques.

Sans oublier, de s’inscrire sur les listes électorales de la nouvelle ville de résidence.