Quelles sont les utilisations d’une scie circulaire ?

scie circulaire

Le travail de bricolage fait partie des taches du quotidien qui n’obligent pas forcément l’intervention d’un professionnel. Pourtant, certains travaux nécessitent des outils de perfection comme une scie circulaire pour avoir un meilleur résultat en toute facilité. Cet équipement offre une découpe rectiligne parfaite et est conçue pour effectuer une coupe à bord droit ou biseauté. Mais quelles sont exactement les utilisations d’une scie circulaire ?

Comment fonctionne une scie circulaire ?

Que ce soit pour un particulier ou pour un professionnel, l’utilisation d’une scie circulaire permet de réaliser des découpes droites des bois. Elle fait partie de la famille des outils électroportatifs et est généralement réservée aux utilisateurs professionnels ou aux bricoleurs amateurs déjà avertis. Très puissant, cet outil de bricolage offre une force de découpage considérable pour pouvoir scier du bois épais ou d’autres types de matériaux.

La scie circulaire est très maniable et facile à manipuler. Elle est munie d’une lame métallique circulaire dotée de dents tranchantes à l’extrémité qui lui permet d’effectuer une variété de coupes. Par le biais d’un moteur électrique puissant alimenté sur secteur ou par une batterie, la lame tourne d’une façon circulaire pour scier les bois. Pour sa manipulation, elle possède une poignée accompagnée d’un switch marche/arrêt et d’un système de protection métallique autour du disque pour éviter tout contact accidentel lors de l’utilisation. Les modèles récents de la scie circulaire sont dotés d’un système de réglage afin de mieux ajuster la coupe en profondeur comme en hauteur. Les modèles sophistiqués comme ceux disponibles sur www.guedo-outillage.fr offrent la possibilité de scier des pierres des carrelages etc.

Quelques conseils d’utilisations d’une scie circulaire

Comme tout équipement de bricolage puissant qui peut provoquer des dégâts considérables en cas de fausse manipulation, la scie circulaire demande le respect de quelques précautions à l’utilisation. Tout d’abord, au moment où vous installez la lame circulaire, veillez à ce qu’elle soit montée d’une façon sure et correcte. Vérifiez bien le sens de rotation et assurez-vous que la lame est bien affûtée. Il est interdit de laisser ou d’abandonner une scie circulaire branchée ou encore en marche. Scier avec une seule main est strictement déconseillé. Durant toute l’utilisation de l’appareil, il faut bien vérifier le système de protection escamotable. Assurez-vous qu’il pivote normalement. Il est conçu pour recouvrir toute la partie supérieure inutilisable de la lame pendant l’utilisation. Actionnez le moteur à fond avant de scier et débranchez l’appareil si vous voulez ajustez le mode de sciage.

Mieux vaut toujours être prudent à tout moment et portez des lunettes de protection ou une visière afin de vous protéger des particules ou débris projetés par l’appareil. De même, pour les poussières qui risquent d’être inhalées, le port d’un masque protecteur est très important pour préserver la santé de vos poumons. Dans le cas d’un sillage très bruyant, portez un casque anti-bruit ou des caoutchoucs intraoculaires. Portez aussi des gants de sécurité pour protéger vos mains.

Comment bien choisir sa scie circulaire ?

Pour éviter toutes sortes de mauvaises surprises durant l’utilisation, il est nécessaire de bien choisir sa scie circulaire en fonction de son budget, de ses besoins et des travaux à effectuer. La puissance du moteur électrique de votre outillage est le premier critère lié au choix de la scie circulaire. Elle définit la performance et la vitesse de rotation de la lame. Sur le marché, la puissance d’une scie circulaire électroportative varie entre mille et deux mille Watts. Le prix du matériel varie évidement selon sa puissance. Donc, mieux vaut définir auparavant les travaux de bricolage à faire afin de trouver la bonne scie qui répondra à vos attentes. Pour un travail de découpe facile comme sur des planches et des bois tendres, une puissance de moteur de mille Watts suffit. Par contre, si vous travaillez souvent sur des éléments ou des matériaux durs et épais, optez pour un modèle un peu plus performant entre 1200  et 2 000 Watts. Au-delà de cette puissance, l’usage est réservé pour des professionnels.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *