Quels sont les avantages de la SCI ?

Les avantages de la SCI

Si vous hésitez à vous lancer dans une société civile immobilière, vous allez comprendre les différents avantages de ce statut, qui n’auront plus de secret pour vous. Aussi bien sur la fiscalité que sur la gestion du patrimoine, ce sont des éléments déterminants à savoir.

Un statut adapté pour l’investissement immobilier

La SCI est un moyen idéal, afin de se lancer dans les investissements immobiliers lorsqu’une personne seule, n’aurait pas pu profiter d’un tel investissement.

L’objectif, c’est de pouvoir réunir les moyens financiers nécessaires en augmentant la capitalisation pour obtenir des financements externes. Notamment à l’obtention de prêts bancaires, permettant d’acquérir un bien immobilier plus onéreux ou un patrimoine immobilier plus conséquent.

Grâce à ce dispositif, il est tout à fait envisageable de partager, c’est-à-dire de mutualiser les différents frais liés à l’acquisition des biens immobiliers, tout en assurant un partage équitable par rapport à l’investissement de chaque associé.

C’est un avantage indéniable qui conviendra dans une optique de location immobilière et non pour l’achat et la revente d’immeubles.

N’hésitez pas à obtenir un détail plus approfondi sur cet outil idéal, en vous cliquant ici.

La protection du patrimoine

Créer une SCI possède également l’avantage de limiter la responsabilité des différents investisseurs, en effet le statut juridique est une structure adaptée, disposant d’une personne morale et un patrimoine distinct.

Si des difficultés financières se présenteront, les créanciers ne pourront pas se retourner directement sur les associés.

Cependant, cela ne dédouane pas les associés d’assumer les différentes dettes qui ont pu être contractées, au prorata des parts sociales investies dans le capital.

Il est également important de préciser que lorsqu’une partie des parts de la société, sont ainsi détenues par des créanciers, l’organisation d’une vente forcée pour obtenir les parts sociales détenues est rendue beaucoup plus complexe.

Détenir un patrimoine avec une gestion simplifiée

La structure à l’avantage de présenter différents critères intéressants, en fonction de la situation de chacun.

Il est donc tout à fait envisageable de financer l’acquisition d’un immeuble simplement en percevant les loyers acquis par ce statut juridique. Il suffira simplement d’en déduire les charges locatives de la société d’exploitation.

C’est un excellent moyen d’obtenir des revenus complémentaires grâce aux différents loyers qui ont pu être récoltés, c’est une situation permettant de sortir d’un endettement grâce à un financement régulier.

La transmission du patrimoine est également simplifiée dans le cadre d’une succession vis-à-vis des héritiers directs. La mise en place d’une attribution des parts de la société, selon si les héritiers directs, travaillent au sein de l’entreprise d’exploitation ou non.

En cas de cession d’une entreprise, il n’y a pas de majoration a appliqué sur le prix de cession, en effet les différents actifs composant la société d’exploitation ne prennent pas en compte la valeur de l’immeuble, permettant de diminuer la valeur globale de l’entreprise s’y trouvant.

L’impact est alors direct sur la réduction des taxes et des impôts, même si certaines taxes devront être payées au cours de la session de l’immeuble, cela permet d’adopter un régime fiscal beaucoup plus souple et beaucoup moins onéreux.

La fiscalité de la SCI

L’avantage majeur du statut repose sur la très grande souplesse et la très grande liberté concernant le régime d’imposition.

En effet, elle se compose d’une imposition reposant sur la base de l’impôt sur le revenu c’est-à-dire l’IR dans la catégorie des revenus fonciers ou bien sur une imposition par option irrévocable concernant cette fois-ci l’impôt des sociétés.

L’objectif est de réaliser un montage fiscal davantage optimisé, pour réduire les impôts de manière tout à fait légale.

Même si l’imposition sur les revenus demeure la méthode la plus répandue, il est intéressant de choisir l’impôt des sociétés, pouvant s’avérer beaucoup plus intéressant dans certaines situations.

En choisissant l’impôt sur les sociétés, l’avantage majeur repose sur la déduction des charges réelles exposées, idéal pour amortir l’immeuble mais cela augmentera indéniablement l’impôt sur la plus-value.

Tout est une question de montage financier par rapport à vos différents objectifs, en choisissant l’impôt sur la société vous pouvez stabiliser l’impôt durant la période d’amortissement mais engendrera des frais et des impositions plus conséquentes au moment de la cession de l’immeuble.

Maintenant que les différents avantages de ce statut vous ont été présentés, n’oubliez pas de vous informer un maximum sur le sujet, avant de prendre votre décision.

Lorsque vous vous lancez dans la création d’une SCI, il est nécessaire de peser tous les avantages et les inconvénients et si nécessaire de se faire encadrer par les bons professionnels qui ont l’habitude de gérer parfaitement ce type de dossier.

Pour rappel, ne manquez pas de se rendre sur le site compte-pro afin de compléter votre démarche et obtenir un encadrement beaucoup plus effectif de votre projet. 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *