formation santé, sécurité et conditions de travail : suivre une formation spécifique

sécurité et condition de travail

Aujourd’hui, de nombreux facteurs peuvent exposer les salariés à des risques psychosociaux, de santé, de sécurité ou tout simplement de non-respect des droits au sein de l’entreprise. Les accidents de travail et les maladies professionnelles étant considérés plus comme un dysfonctionnement qu’autre chose. C’est pourquoi c’est devenu une règle imposée par la loi et est en conséquence l’une des préoccupations majeures pour les sociétés. À ce titre, une formation en santé, sécurité et condition de travail doit être offerte aux salariés afin de garantir un environnement de travail sain et sécurisé. Cette section se voit alors énumérer les différents objectifs de cette formation, ses bénéficiaires, ses divers programmes ainsi que son obtention.

Les objectifs d’une formation spécifique en SSCT

La première chose à attendre de cette formation est de maitriser et de comprendre, les rôles et attributions des comités sociaux et économiques ou CSE ou de la commission de santé, sécurité et condition de travail ou CSSCT. Ensuite, grâce à cette même formation, les salariés formés doivent être capables de développer une aptitude à identifier et à mesurer les éventuels risques au travail ainsi qu’effectuer une analyse des conditions de travail au sein d’une société. Les programmes de la formation doit également initier les participants aux méthodes et outils à mettre en place pour prévenir les risques et d’améliorer les conditions de travail. Finalement, le principal objectif d’une formation spécifique en SSCT est les démarches de prévention des risques au sein d’une entreprise. Si vous voulez en savoir d’avantages, consulter le site idprevention.com.

Les bénéficiaires d’une formation spécifique en SSCT

Cette formation est dédiée à tous les salariés d’une entreprise. C’est-à-dire que les bénéficiaires d’une formation santé et sécurité sont notamment les membres de la délégation du personnel du CSE ou des membres de la CSSCT, les représentants du personnel au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou CHSCT et même les collaborateurs des relations humaines.

Le programme de la formation spécifique SSCT

Il faut savoir que plusieurs articles du code de travail imposent à l’employeur de prendre les mesures nécessaires de sécurité pour ses employés et qu’un manquement ou une infraction à cette règle peut engendrer une mise en demeure ou même des actions pénales. C’est la raison pour laquelle, il s’avère indispensable de donner une formation professionnelle spécifique en la matière aux salariés et une mise à jour des connaissances si besoin.

La formation spécifique SSCT se divise en deux parties qu’est la théorique et la pratique. Elle consiste à travailler sur les caractéristiques de la branche professionnelle de l’entreprise, ainsi que de ses caractères spécifiques.

Le programme de cette formation commence donc par identifier le rôle du CSE en prévention des risques professionnels qui peuvent survenir pendant l’accomplissement du travail ainsi que celui des membres de la CSSCT. Il permet également aux stagiaires à la formation de s’approprier les moyens du CSE et de protéger les personnes en danger. Dans cette même optique, ils obtiennent le droit d’alerte et de recours à l’expertise.

Identifier les obligations et les responsabilités de chaque acteur au sein de l’entreprise fait partie des principaux savoirs à acquérir pendant la formation. Il s’agit en fait de savoir lire et d’appliquer les textes en vigueur concernant la santé au travail. Grâce à cela, le stagiaire peut facilement reconnaitre et collaborer avec les personnes ou entités concernées par la sécurité au travail. Il s’agit entre autres de l’inspecteur du travail, du service de sécurité au travail, du CRAMIF et de l’INRS.

Comme les conditions de travail doivent être respectées dans n’importe quelle société, le programme propose aussi l’amélioration de ces derniers. En d’autres termes, il permet d’effectuer un aménagement pour les personnes accidentées ou en situation de handicap comme le RPS ou le TMS. En ce sens, pouvoir faire des enquêtes et établir une grille d’inspection est au programme de la formation.

Finalement, les stagiaires formés pourront par la suite mettre en œuvre leur plan d’action dans une courte durée.

Cette formation peut être renouvelée afin d’améliorer les connaissances des membres de l’entreprise et de perfectionner ses méthodes en fonction des changements technologiques et d’organisation.

La demande de formation SSCT auprès de son employeur ?

Comme les frais de cette formation comme le frais de déplacement et de séjour ainsi que les frais pédagogiques sont pris en charge par l’employeur, il est normal que la demande de congé pour formation lui soit adressée. Cette demande doit préciser la date à laquelle le demandeur veut prendre son congé, sa durée ainsi que le tarif et le nom de l’organisme chargé de la formation. Il est à noter que les organismes compétents sont ceux qui figurent sur une liste arrêtée par le Ministre chargé du travail ou de ceux qui sont agréés par le préfet de région.

Cette demande doit être déposée dans un délai de 30 jours minimum avant le début de la formation. Ce congé n’est autorisé qu’une seule fois, mais peut se faire en deux fois selon l’accord entre le bénéficiaire et l’employeur.

Il faut cependant remarquer que l’employeur peut refuser la demande si l’absence du demandeur peut avoir des conséquences préjudiciables à l’entreprise. Toutefois, il doit le faire savoir dans les huit jours à compter de la réception de la demande.