Préparation au concours d’école d’ingénieurs

école d’ingénieurs

Il existe environ 334 écoles d’ingénieurs en France. En 2018, plus de 19 000 étudiants se sont inscrits au concours Geipi-polytech. Ce dernier admet les étudiants dans plus de 30 écoles publiques d’ingénieurs de France. Ces chiffres démontrent l’engouement des jeunes Français à intégrer une grande école d’ingénieurs. Le concours écoles d’ingénieurs recrute chaque année 10 000 candidats. Les bacheliers peuvent s’y inscrire seulement après avoir suivi un cours de prépa. Les étudiants en cycle BTS ou DUT ne subissent pas d’exigences supplémentaires. La concurrence lors des épreuves du concours est très forte. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de se préparer convenablement pour avoir des chances d’être retenu. Les professionnels conseillent aux étudiants de suivre une classe de prépa pour parfaire leur préparation au concours avenir. Cette préparation repose sur quelques conditions.

Une organisation sur deux années

L’étudiant en classe préparatoire doit organiser son temps et ses occupations. Il dispose de deux ans pour comprendre les critères d’évaluation des écoles d’ingénieurs. Certaines personnes n’ont pas la possibilité de suivre la préparation au concours avenir à temps plein. De ce fait, certaines prépas leur proposent des cours en ligne. Il est recommandé aux étudiants de travailler de façon régulière sur les épreuves que leur propose la prépa. L’avantage pour les bacheliers, c’est que les épreuves du concours sont semblables à celles du baccalauréat. Ils peuvent ainsi réviser pour leur examen et pour le concours simultanément.

Choisir au moins quatre concours

Les classes de prépa permettent aux candidats aux concours écoles d’ingénieurs de choisir plusieurs concours à passer. La moyenne est de quatre concours pour un coût de 1000 euros environ. Les concours choisis doivent correspondre aux compétences du candidat. Il doit donc se préparer à affronter les sessions d’examens écrits et oraux de chaque concours, à raison de deux semaines d’examen pour chaque concours. Cette possibilité permet à l’élève d’optimiser ses chances d’intégrer l’une des écoles.

Mettre les conseils en application

Les enseignants des classes de prépa sont une source intarissable d’astuces pour éviter les pièges. Les apprenants doivent écouter leurs conseils, car ils proviennent de personnes expérimentées. De plus, ces enseignants suivent les apprenants pendant deux ans. Ils connaissent leurs niveaux de compétence ainsi que les concours qu’ils sont susceptibles de réussir. Il est donc impératif d’essayer d’appliquer tous leurs conseils.

Réviser toutes les matières

Les élèves ont parfois l’impression de maîtriser tous les contours d’une matière. Cette confiance les amène à la reléguer au second plan au profit des autres. C’est une erreur qui pourrait être fatale lors du concours. L’apprenant doit ressasser toutes ses fiches de cours jusqu’à la fin du concours.

Rester concentré lors des oraux

Dans les semaines qui précèdent les épreuves orales, le travail doit rester intense. Lorsque l’élève passe les admissibilités, il peut encore rater son concours. Les enseignants en prépa préconisent de parcourir les anciennes épreuves orales sur les sites des concours. Pour bien préparer les concours d’école d’ingénieurs, il est essentiel d’avoir toutes les informations y relatives.