Quelle formation suivre pour obtenir le permis caces ?

obtenir le permis caces

Le permis Caces ou Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité est une recommandation de la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés. Les conducteurs d’engins de chantier doivent avoir ce permis afin de garantir qu’ils ont les compétences nécessaires sur la conduite en sécurité. Comment obtenir un permis Caces ? Les réponses sont dans cet article.

Qu’est-ce qu’un permis CACES ?

Dans un environnement à risque, la maîtrise de la sécurité est primordiale. C’est pourquoi la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés a élaboré ce permis.

Des engins spécifiques ont besoin d’une maîtrise totale afin de garantir une sécurité sur le chantier. Le CACES est un examen qui valide les expériences réussies d’un conducteur d’engins sur le plan sécurité.

Les formations sont disponibles dans plusieurs centres agrées partout en France. Il existe des centres de formations presque dans chaque région.

Pendant la formation CACES, le candidat apprend tout ce qui est fonctionnement des engins ainsi que les précautions à respecter y correspondant. De ce fait, la possession de ce certificat peut garantir à l’employeur que le conducteur possède les compétences requises.

Le permis s’avère utile aussi pour délivrer une autorisation de conduite. Après l’obtention du permis, le conducteur doit avoir en sa possession une autorisation de conduite pour exercer son travail. L’étape à suivre est donc : obtention du permis CACES, visite médicale auprès de médecins de travail, délivrance d’une autorisation de conduite de la part de l’employeur, et enfin le travail. La possession d’un permis est donc obligatoire pour l’exercice du métier.

Pour plus d’information, cliquez ici

Quelles sont les différentes sortes de permis CACES ?

Vous pouvez choisir le permis qui vous est correspondant, car il existe plusieurs catégories. Les voici donc :

– CACES engins de chantier : il comporte 10 catégories d’engin de chantier (tracteur, engin d’extraction, engin de chargement, engin de finition, engin de réglage, engin de compactage, engin de transport, engin de manutention, transport d’engin de chantier)

– CACES PEMP : Ce permis Nacelle ou Plate-forme Élévatrice Mobile de Personne contient deux catégories (Le groupe A PEMP pour les élévateurs verticaux, le groupe B PEMP pour les élévateurs multidirectionnels)

– CACES Cariste — Manutention : Concerne tous les chariots de manutention. Ce permis comporte 6 catégories (Transpalette électrique ; chariot tracteur ; chariot élévateur à gaz, électrique, à mât ; déplacement des véhicules caristes).

– CACES Grue mobile : Cette catégorie est un peu spécifique. Il se marie avec un permis de conduire C. Voici ces 4 catégories : grue treillis automoteur, grue télescopique sur porteur ou automotrice, grue télescopique sur chenilles, grue treillis sur rail.

– CACES Grue auxiliaire : : Pour les grues potences, derrière cabine, derrière porteur, roulant, position centrale ou intermédiaire.

– CACES échafaudage de pied et CACES échafaudage roulant : permis pour les conducteurs de travaux, chef de chantiers et autres

– CACES pont roulant : Pour le pilotage des ponts roulants.

Qui doit passer les permis CACES et quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Les salariés, les intérimaires ainsi que les travailleurs occasionnels, qui sont des chauffeurs d’engins automoteurs en situation de chantier, doivent passer le CACES si une formation est exigée pour le poste.

Un employeur se doit d’informer son conducteur sur les instructions à respecter sur le chantier. Quand le chauffeur est informé, une autorisation de conduite lui est délivrée.

Si une personne possède déjà un permis CACES, un contrôle doit être fait pour vérifier la validité du permis ainsi que sa correspondance à l’engin concerné.

Pour obtenir le CACES, vous devez passer des tests : un théorique et une autre pratique. Et pour réussir, une note supérieure à 7/10 est requise.

Vous devez aussi avoir plus de 18 ans et comprendre le français.

Certains permis doivent-être renouvelés par rapport à ce qui est mentionné dans la loi.