Dévenir praticien en hypnose en suivant la formation adaptée

Dévenir praticien en hypnose

Devenir hypnothérapeute ne s’improvise pas du jour au lendemain. L’exercice de ce métier nécessite une formation préalable en hypnothérapie. En France, celle-ci est proposée par plusieurs universités et instituts privés. Les cursus comprennent des modules théoriques et pratiques. Ils sont chapeautés par des diplômes ou certificats. Trouvez plus d’informations dans l’article.

L’obligation de se former

L’hypnothérapeute utilise l’hypnose pour des finalités thérapeutiques. Ce professionnel n’est ni un médecin ni un manipulateur. Comme un guérisseur, il prétend le bien-être de la personne sans recourir à des solutions médicamenteuses. Le praticien en hypnose intervient à plusieurs problèmes de santé, pour ne citer que les troubles respiratoires, l’insomnie, la dépression et l’anxiété. Notez que l’hypnose peut s’associer à différentes disciplines (management, coaching, etc.). Ce traitement aide à la reconstruction de l’estime de soi, l’affirmation de la personnalité et la guérison de certains traumatismes.

Nul ne devient praticien en hypnose sans suivre une formation préalable (initiale ou continue). La filière est désormais proposée par de nombreuses écoles supérieures publiques et privées. La formation en hypnose n’étant pas encore règlementée, choisissez un établissement collaborant avec des formateurs accrédités par la Société Française de l’hypnose pour bénéficier d’un enseignement de qualité. Certains instituts recommandent un cursus initial en hypnose, tandis que d’autres exigent de solides compétences en psychologie ou en médecine. En pratique, les approches d’accompagnement des patients diffèrent selon le type d’hypnose (hypnose traditionnelle, hypnose ericksonienne et hypnose semi-traditionnelle.). Selon vos besoins, une formation hypnose ericksonienne par exemple, suivez la meilleure formation hypnose.

Les compétences nécessaires et les niveaux de qualification

Le métier d’hypnothérapeute exige plusieurs qualités humaines, dont le sens de l’écoute et de la communication. Le praticien hypnose étant en étroite relation de confiance avec ses patients, il est fortement tenu par le secret professionnel. Pendant les séances d’accompagnement, l’hypnothérapeute doit avoir le goût de la patience. En effet, les cas sont très différents. Le temps à dépenser pour chaque contexte varie amplement. Dans certaines circonstances, il arrive que le praticien soit confronté à des difficultés spécifiques. En outre, cette profession nécessite de solides compétences en psychologie, en psychothérapie et en développement personnel.

Quelle que soit la formation sur l hypnose de votre choix, formation hypnose paris ou formation certifiante hypnose, le cursus admet souvent trois niveaux de qualification. Le technicien en hypnose a des connaissances élargies sur les protocoles de base de l’hypnose, l’induction hypnotique et le maniement des suggestions. Le praticien en hypnose a une aptitude à accompagner des patients. Ce niveau est nécessaire pour pratiquer sur des sujets concrets. Le maître praticien en hypnose est l’échelon le plus élevé de la branche. Il a une parfaite maîtrise des différentes techniques d’hypnose (thérapie et coaching).

La durée d’une formation en hypnose

Une formation hypsnose peut être de courte, de moyenne ou de longue durée. Les modules de courte durée intégrant des initiations à la technique s’effectuent généralement en deux ou trois jours. Ils permettent de découvrir le métier et d’aider les candidats à identifier le type d’hypnose qui leur correspond. Si l’hypnose sera utilisée en complément avec la profession de psychopraticien ou de psychothérapeute, le cursus aura une durée minimum d’un mois et demie. Les formations complètes ont une durée minimum d’un mois si elles sont proposées à temps complet. Si les cours sont dispensés en soirée ou en fin de semaine, ils s’étaleront pendant un an. Les formations dédiées aux professionnels de santé (médecins, psychologues, agents paramédicaux, etc.) s’effectuent en moyenne en trois ou quatre ans. Sachez que la formation en hypnose peut bénéficier d’une prise en charge, à titre de formation professionnelle, surtout si elle est réservée aux professionnels en médecine ou en paramédicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *