Découvrez le meilleur du chocolat et le meilleur chocolat

meilleur chocolat

Non le chocolat ne rime pas seulement avec prise de poids. Le chocolat tant qu’on en abuse pas est un véritable antibiotique. Il aide à maintenir notre corps en bonne santé :

  • Le chocolat est très bon pour le cœur et les artères, il diminue les risques de maladies coronariennes et d’AVC.
  • Un petit carré de cacao est  excellent en cas de coup mou grâce à ses vertus énergétiques.

C’est d’ailleurs pour cela que pendant la seconde guerre mondiale, les soldats américains se rendaient sur le champ de bataille avec une tablette dans le sac à dos pour lutter contre la fatigue.

  • Mais ce n’est pas tout, des études scientifiques ont prouvé que le chocolat aide à lutter contre la dépression, le stress ou l’anxiété.

Pour résumer votre petit plaisir de la journée est un véritable allié santé. Cependant, pour bénéficier de tous les bienfaits du chocolat il faut manger un chocolat de qualité ! Exit donc les chocolats industriels bourrés de produits chimiques issus de variétés de cacaoyers en mauvaise santé.

De quoi est fait le meilleur chocolat du monde ?

meilleur chocolat du mondeLe meilleur chocolat du monde (source) est composé du cacao équatorien Arriba. Il a été découvert, à la fin du 19ème siècle, par un chocolatier suisse parti à la recherche d’arôme nouveau pour sa chocolaterie. L’aventurier suisse a été surpris par le gout floral et fruité de ce cacao.

Quand on goute une fève de ce cacao, on ressent immédiatement l’influence de tous les fruits tropicaux que l’on retrouve le long du fleuve Guayas. Ce mélange subtil est d’un raffinement et d’une finesse inégalée.

La région d’Arriba (C’est là où se trouve le fleuve de Guayas) est d’ailleurs à l’origine de 63 % de la production de cacao à arôme fin. C’est pour cela que les chocolatiers du monde entier se ruent dans la région d’Arriba quand il s’agit d’acheter du cacao pour élaborer un chocolat avec une saveur inégalable.

Et même s’ils existent des fèves de haute qualité dans différentes zones du monde (en Côte d’Ivoire et au Ghana) le cacao que l’on cultive en Equateur est un niveau au-dessus. Ce cacao premium est obtenu car la terre où sont cultivées les cacaotiers est préservée de l’usage de pesticide. Pour donner une image la région d’Arriba, c’est l’équivalent du bordelais et ses grands vins.

Où peut-on trouver des chocolats utilisant le cacao d’Arriba ?

Avec une production de seulement 93659 tonnes par an ce cacao est réservé uniquement pour des chocolats hauts de gamme. Plusieurs grandes marques (Ferrero rocher par exemple) se servent des fèves de cette variété de cacaos pour produire leurs grands crus. Le chocolatier équatorien qui a le vent en poupe Cependant ces dernières années un producteur se démarque, le PACARI CHOCOLATE. Ce petit producteur équatorien de chocolat se trouve au sud de la ville de Quito et rafle de nombreux prix internationaux tous les ans.

L’année dernière, lors des « International Chocolate Awards » la marque a par exemple reçu la médaille d’argent pour son chocolat noir à la rose des Andes. Pour arriver à ces résultats, il dispose de ses petits secrets. Un chocolat bio Toutes les matières premières qui composent le chocolat sont sélectionnées chez des agriculteurs respectueux de l’environnement. Si un agriculteur utilise des pesticides, il ne pourra pas vendre ses cacaos à la marque Pacari. (D’ailleurs Pacari veut dire nature en Quechua).

Le climat équatorien idéal pour des cacaoyers Tout le long du fleuve de Guayas, ils existent différents microclimats, ainsi le cacao de la région d’Esmeraldas (en amont du fleuve) produits des fèves avec des arômes de banane, de fruits rouges ou encore de mélasse. Alors que celui de la région de Manabí sera beaucoup plus fort en bouche avec une touche boisée. Une transformation du produit « fait maison » La marque est la seule entreprise de chocolat équatorienne à posséder sa propre usine. Toutes les étapes de fabrication d’une tablette de chocolat sont donc supervisées en interne. Du nettoyage des fèves de cacao jusqu’à l’emballage.

La création d’arômes fins et uniques L’objectif de la chocolaterie est de créer un carré de chocolat unique et introuvable chez la concurrence. Un nouveau produit subit donc toute une batterie de tests (observation de la couleur, analyse du bruit lors de la dégustation, puissance des arômes…) Les ingénieurs agronomes peuvent donc déguster jusqu’à 15 recettes de tablettes différentes avant de commercialiser un nouveau produit. C’est grâce à ce niveau d’exigence élevé que manger un chocolat Pacari est un réel plaisir pour les papilles. D’ailleurs les fondateurs préfèrent dire qu’on « déguste un chocolat Pacari ».