Comment prolonger la fraîcheur du pain ?

Publié le : 09 février 20225 mins de lecture

Tous les restaurants, cafés et établissements de restauration disposent souvent d’un grand stock de différents produits de panification. Il est utilisé comme ingrédient pour la préparation de sandwichs, comme base pour d’autres plats, comme amuse-gueule ou comme accompagnement. Il est aussi fréquemment utilisé comme ingrédient supplémentaire dans d’autres préparations culinaires, comme la panure pour la viande, le poulet ou le poisson, et pour épaissir les sauces. Lorsque les établissements de restauration n’ont pas assez de pain, ils peuvent finir par décevoir leurs clients et éventuellement perdre leur clientèle. Mais avoir suffisamment de pain est une chose, le garder frais et comestible en est une autre. Bien que votre établissement puisse disposer d’une quantité suffisante de cet ingrédient important, si le pain se périme rapidement, vous ne pourrez pas du tout l’utiliser et le servir. Vous finirez par gaspiller votre investissement et beaucoup d’ingrédients précieux et coûteux. Les fournisseurs de pain de confiance affirment qu’il existe plusieurs façons de prolonger la fraîcheur et la comestibilité du pain, et d’éviter qu’il ne devienne périmé trop rapidement. Voici quelques-uns de leurs conseils les plus utiles :

1. Stocker le pain au congélateur

La meilleure technique pour empêcher le pain de rassir est de le congeler dès que possible. Le stockage au congélateur arrête la rétrogradation de l’amidon – le processus par lequel la structure des molécules d’amidon dans le pain change et commence à se cristalliser. Cette cristallisation force l’eau à sortir du pain et le rend rassis. Le congélateur maintient le pain dans un état stable, préservant ainsi sa fraîcheur. Lorsque vous congelez du pain, vous pouvez préserver sa qualité jusqu’à un mois, mais assurez-vous que le pain est bien emballé dans du plastique avant de le mettre au congélateur. Pour tirer le meilleur parti du pain congelé, servez-le dès qu’il est décongelé. Vous pouvez le mettre dans un grille-pain ou un four pour le réchauffer avant de le servir.

2. Stocker les différents types de pain

Les différents types de pain ont des besoins de stockage différents. De nombreuses personnes ne recommandent pas de conserver le pain dans un sac en plastique, car le plastique retient l’humidité, ce qui peut accélérer le développement de moisissures. Cependant, les pains achetés en magasin dont la croûte est tendre sont mieux conservés dans leur emballage plastique. Mais avant de les sceller, assurez-vous d’en évacuer le plus d’air possible. Les pains croûtés, en revanche, doivent être conservés dans des sacs en papier ou dans leur emballage en papier d’origine pour éviter qu’ils ne se dessèchent rapidement. En revanche, le pain croustillant doit être conservé dans des sacs en papier ou dans son emballage d’origine pour éviter qu’il ne se dessèche rapidement. Si un pain à croûte dure se dessèche, par exemple, l’humidité qui est expulsée est absorbée par la croûte dure, ce qui rend le pain caoutchouteux et difficile à mâcher.

3. Ne jamais conserver le pain au réfrigérateur

Bien que la conservation du pain au réfrigérateur puisse retarder le développement de moisissures, elle ne fait qu’accélérer le processus de rassissement. Les machines à café à écran tactile en valent-elles la peine ? Donc, si votre congélateur est plein, stockez simplement votre pain, en particulier les variétés artisanales telles que les baguettes, les brioches et les ciabatta, dans un endroit sec. Mais assurez-vous de les envelopper d’abord dans un torchon propre ou un sac en papier. A est votre meilleure option car il favorise la circulation de l’air. L’air qu’il contient est suffisant pour garder le pain humide sans le dessécher. Si vous n’avez pas ce type de boîte à pain et que vous ne parvenez pas à en trouver une, vous pouvez placer le pain sur une planche en bois avec le côté coupé vers le bas. Cela évitera que la mie exposée ne se dessèche. Il convient également de mentionner ici que plus le pain est gros, plus sa durée de conservation est longue. Tant qu’il est stocké correctement, un gros pain artisanal peut se conserver pendant une semaine.

Pour conclure

Dernière astuce, si vous avez déjà du pain rassis ou presque rassis, vous n’êtes pas obligé de le jeter immédiatement. Vous pouvez les transformer en chapelure ou en croûtons à ajouter à vos salades de légumes ou à vos soupes. Que vous soyez propriétaire d’un steakhouse, d’un restaurant gastronomique ou d’un café, ces conseils de conservation vous aideront à vous assurer que vous servez et utilisez du pain de bonne qualité dans votre établissement. Vous n’aurez pas non plus à gaspiller du pain inutilisé ou rassis.

Plan du site