Comment fumer une poitrine de bœuf ?

Qui n’aime pas la poitrine de bœuf ? C’est une question rhétorique. Tout le monde aime couper un morceau de poitrine de bœuf dans son dîner. Que vous soyez juif ou non, que ce soit Hanouka ou non, la poitrine de bœuf sur la table vous met l’eau à la bouche. La poitrine de bœuf fumée n’est qu’une variété de ce plat qui a un meilleur goût avec une merveilleuse texture fumée. Préparer une savoureuse poitrine de bœuf est un art. Mais le plus grand art est de fumer une poitrine de bœuf. Vous devez prendre en compte de nombreux détails avant d’allumer le charbon de bois. Dans cet article, vous apprendrez les choses fondamentales et les plus nécessaires que vous devez savoir sur les poitrines fumées. Décomposons ce processus compliqué et obtenons une idée plus simple de la façon de fumer une poitrine de bœuf.

L’histoire de ce plat

Identifiée comme le plat principal emblématique au sein de la population juive américaine, la poitrine de bœuf est devenue un plat populaire. Elle a voyagé de là vers les palettes d’autres religions. Son quotient gustatif est tel. La popularité première de ce plat est due à son faible coût et à sa grande disponibilité. Depuis lors, ce plat est un favori dans toutes les cultures nord-américaines.

Comment fumer une poitrine de porc?

Maintenant, imaginez, à quel point cela pourrait être délicieux lorsque la poitrine de bœuf est remplie d’un arôme fumé de bois de pommier et de chêne ? Cette cuisine à base de viande casher est l’un des plats les plus appréciés dont la préparation nécessite une approche purement scientifique. Fumer une poitrine de bœuf est un art qui semble impossible à maîtriser. En revanche, la poitrine fumée est extrêmement simple à préparer, lorsque l’on connaît les astuces. Vous apprendrez ici comment fumer une poitrine de bœuf en suivant les étapes les plus simples. Vous pourrez ainsi préparer la plus délicieuse des poitrines fumées que vous ayez jamais mangée.

Si vous savez fumer la poitrine de bœuf, vous serez admiré par tous ceux qui savent faire un barbecue. Cependant, vous n’arriverez jamais à cuisiner comme un chef de fosse. Un chef de fosse est celui qui sait comment fumer une poitrine de porc et qui y excelle avec une maîtrise inégalée. Mais on peut certainement apprendre à fumer une poitrine de bœuf “à la manière d’un chef de fosse”. Il est agréable de dîner à l’extérieur et de savourer d’excellentes poitrines de bœuf au barbecue dans les restaurants de votre quartier. Mais, si vous faites quelques kilomètres supplémentaires et mettez du travail vous-même, ce goût peut battre tous les autres.

Les clés pour faire une excellente poitrine fumée

La façon de fumer une poitrine de bœuf n’a rien de sorcier. Elle comporte des règles de cuisson de base qui sont conformes à la cacherout, les règles de cuisson du peuple juif. En suivant ces cinq règles de base essentielles, vous pouvez rendre votre poitrine fumée légendaire. Tout d’abord, la qualité de la viande doit être parfaite. Les briskets fumés sont toujours issus de viande fraîche. Le goût primaire d’une poitrine fumée dépend de la qualité de la viande que vous prenez. Si la viande n’est pas à la hauteur, votre poitrine risque d’avoir un goût moins prononcé. Ensuite, une poitrine de bœuf tire la majorité de sa saveur de l’assaisonnement de base qu’elle reçoit pendant les heures de marinade. Veillez donc à mettre la quantité parfaite de sel et de poivre pour donner un goût divin à votre poitrine.

La troisième chose essentielle est d’assurer un fumage de qualité pour donner à votre poitrine la parfaite saveur fumée. Le goût carbonisé d’une poitrine fumée dépend de la durée et de l’intensité de la fumée. La quatrième chose à prendre en compte est la température à laquelle vous souhaitez fumer votre poitrine de porc. La température doit être constante pour donner le meilleur goût à la poitrine. Une température constante est essentielle pour que la viande soit tendre. Enfin, le dernier point est le temps de repos. Vous devez vous assurer que la poitrine de bœuf bénéficie d’un temps de repos approprié. De cette façon, la poitrine absorbe les jus et se gorge de saveur. Ce sont les cinq facteurs que vous devez garder à l’esprit tout en fumant une poitrine de bœuf à la maison.

La meilleure viande pour la poitrine de bœuf

Maintenant, comment allez-vous décider si la viande est ” bonne ” pour la poitrine de bœuf ? En général, le conseil est d’acheter de la viande avec la recommandation USDA Prime. Cependant, vous devez en savoir un peu plus pour acheter la viande parfaite pour une poitrine de bœuf. Pour la poitrine, vous aurez besoin de la découpe de la partie inférieure de la poitrine de veau ou de bœuf. Cette portion est normalement une viande dure, en raison des tissus conjonctifs. Il faut donc la cuire à fond pour la rendre moelleuse. En un mot, vous devez ramener chez vous la meilleure viande pour faire une excellente poitrine de bœuf. Plus important encore, avant de fumer une poitrine de bœuf, vous devez couper l’excès de graisse de la viande à ¼”.

L’assaisonnement

L’une des étapes fondamentales du fumage d’une poitrine de bœuf est le processus d’assaisonnement. Pour fumer une poitrine de bœuf, vous pouvez utiliser votre rub préféré. Pour celle-ci, vous pouvez prendre 50/50 de sel kosher et de poivre noir frais et les mélanger dans une salière à épices. Pour un résultat optimal, saupoudrez l’assaisonnement uniformément sur la viande et laissez-la reposer pendant une heure. Pour une poitrine de 14 livres, une demi-tasse de chaque devrait être parfaite.

Combustible parfait pour fumer une poitrine de bœuf

Pour tous les plats fumés, le combustible est l’un des éléments les plus cruciaux que vous devez considérer avant de cuisiner. Il existe de nombreux types de combustibles que vous pouvez utiliser pour fumer une poitrine de bœuf. Pour obtenir le meilleur effet, vous pouvez prendre des morceaux de bois et du charbon de bois en morceaux. Pour fabriquer du charbon de bois, vous pouvez prendre du bois partiellement brûlé et continuer à le brûler, jusqu’à ce qu’il commence à se carboniser. Fabriqué de cette manière, ce charbon de bois est capable de brûler à une température variable, et donc de créer une plus grande saveur. La taille du bois doit être modérée. Par exemple, les morceaux de bois sont les meilleurs pour une fumée aussi importante. Ils sont plus gros que les copeaux de bois et ne se brûlent pas facilement. Comme ces morceaux durent des heures, vous n’avez pas besoin de continuer à ajouter du bois à chaque fois que vous clignez des yeux.

Comment gérer le feu pendant le fumage de la poitrine de bœuf

La qualité de la viande et le type de combustible sont les conditions préalables à la cuisson d’une excellente poitrine fumée. Mais, pendant le processus de cuisson, vous devez prendre soin de la chaleur et du feu. La gestion du feu vous aide à créer le goût fumé parfait dans la poitrine de porc. La gestion du feu est un facteur important dans la question de savoir comment fumer une poitrine de porc. Le secret pour fumer une poitrine de porc parfaite est de maintenir une température constante pendant toute la durée du fumage. La qualité du combustible peut ne pas avoir d’importance si la température n’est pas constante. La clé est donc la combinaison d’un bon combustible et d’un feu constant.

Lorsque la température de la partie interne de la poitrine atteint 900 degrés , commencez à l’envelopper dans du papier de boucherie. Lorsque la température atteint 95 degrés, le fumage est terminé et il est temps de se reposer, tant pour vous que pour la poitrine.

Mais, vous vous demandez peut-être comment maintenir la température à un niveau constant. Pour cela, vous pouvez utiliser un thermomètre à deux canaux dans le four. L’utilisation d’un thermomètre ne permettra jamais à la température de faiblir, prêtant ainsi à la poitrine de bœuf son odeur et son goût fumés vintage.

La cuisson lente

Le fumage d’une poitrine de bœuf est peut-être moins coûteux pour une coupe de viande qu’il requiert, mais il nécessite beaucoup de combustible. Cette recette est plus simple. Le facteur important est de la cuire à basse température et de la cuire lentement. Oui ! Fumer une poitrine de bœuf prend énormément de temps. Donc, si vous avez l’intention de fumer une poitrine de bœuf, vous devez prévoir une journée entière pour le faire. Si vous précipitez le processus, la qualité de la cuisson pourrait être compromise.

Enfin, votre poitrine de bœuf a besoin d’un long repos

Comme la vengeance, la poitrine de bœuf est un plat qui se mange froid ! Blague à part, il est vrai qu’une poitrine fumée a besoin d’un repos bien dosé après que vous l’ayez préparée. Ainsi, après avoir préparé la poitrine de bœuf, vous devez la laisser reposer pendant une à deux heures. Mais pourquoi ? Vous demandez-vous ? Eh bien, la raison est simple. Pendant le processus de fumage, les jus de la viande s’échappent et la viande devient sèche. C’est pourquoi, après le processus de fumage, vous devez laisser la poitrine de bœuf reposer quelques heures de plus pour que les jus y reviennent. Plus vous la laissez reposer longtemps, plus le processus de réabsorption fonctionne.

Combien de temps faut-il pour faire reposer une poitrine de bœuf ?

Maintenant, c’est une question à un million d’euros ! Mais il est plus facile d’y répondre. En général, il faut une à deux heures pour qu’une poitrine de bœuf repose avant que les saveurs ne se déploient. Prenez la poitrine (toujours enveloppée de papier de boucherie) et mettez-la dans une glacière, et oubliez-la pendant les deux prochaines heures. Le temps de repos d’une poitrine de bœuf n’est pas la seule question ici. Un autre facteur important est de bien l’emballer. Pour une meilleure absorption, vous pouvez l’envelopper d’une autre feuille d’aluminium ou de quelques serviettes supplémentaires. Cela représente une meilleure isolation.

Le gril à utiliser:

Le type de gril que vous devez utiliser dépend de différents éléments. Quelle est la quantité de viande ? Combien de poitrines allez-vous faire ? Fumerez-vous la poitrine de bœuf à l’extérieur de la maison ou à l’intérieur ? Tous les facteurs pris en compte, tout type de gril peut convenir pour fumer votre poitrine de porc. Le gril à granulés est une bonne option pour vos efforts de cuisson en plein air. Il utilise des granulés de bois pour la cuisson. Grâce à une carte de contrôle électronique, il alimente le combustible et maintient ainsi le flux du feu et une température constante. Pour la cuisson en intérieur, vous pouvez utiliser un fumoir. Dans les deux cas, le processus est le même. Si vous suivez les règles essentielles pour savoir comment fumer une poitrine de bœuf, vous vous régalerez.

Ce dont vous aurez besoin pour faire une poitrine de bœuf

Voici les éléments dont vous aurez besoin pour faire une poitrine de bœuf :

Un fumoir/barbecue : Vous pouvez prendre un gril à granulés ou un vrai barbecue ou un fumoir pour faire fumer votre brisket.

Un morceau de charbon de bois : Parmi les choses dont vous aurez besoin pour faire une poitrine de porc, le charbon de bois est essentiel.

De l’aluminium jetable pour récupérer l’égouttement

Thermomètre à deux canaux

De longues lanières pour transporter la poitrine

Une feuille d’assaisonnement

Un couteau à désosser et un couteau à trancher bien aiguisés

Une glacière isolée pour mettre la poitrine de bœuf au repos.

Conseils pour fumer une poitrine de bœuf

Il n’y a pas de règle d’école concernant la façon de fumer une poitrine de bœuf. Mais il existe quelques conseils faciles à suivre qui peuvent faire de la magie.

La première règle consiste à placer le côté gras le plus proche de la source de chaleur. De cette façon, la viande n’est jamais sèche.

La deuxième règle est d’ouvrir le couvercle le moins possible. Si vous devez l’ouvrir, faites-le rapidement. Cela permet de maintenir la température et de conserver la fumée à l’intérieur.

La prochaine chose est de bien connaître votre cuisinière. N’essayez pas une nouvelle cuisinière à l’arrivée de la finale. Faites quelques essais et ensuite mettez le gala.

Prenez une casserole d’eau et placez-la dans le four. L’eau s’évaporera pendant le processus de fumage. Cela gardera l’environnement humide et la poitrine de bœuf yum ! Vérifiez à quelques reprises si elle a besoin de plus d’eau.

Passez par l’étalage. Oui, c’est vrai. Une fois que la température interne de la viande atteint 65 degrés, la stabulation commence. Elle peut durer près de 3 à 4 heures. Mais, faites confiance à votre instinct, la température remonte.

Maintenant, les amis, ce sera une longue journée pour vous de fumer la poitrine. Mais, ce sera aussi une journée épique pour vous. Donc, soyez patient et restez cool parce que vous aurez la meilleure poitrine dans votre assiette aujourd’hui. Vous serez peut-être un peu déshydraté, mais vous pouvez le risquer pour une poitrine de bœuf.